Tout savoir sur le chauffage au bois avec l'ADEME


Pour que votre appareil de chauffage soit réellement efficace et peu polluant, plusieurs règles sont importantes : le stockage du bois, le choix du combustible, l’utilisation et l’entretien de votre appareil de chauffage au bois.



Réalisé dans de mauvaises conditions, la combustion du bois produit des polluants comme des particules fines qui dégradent la qualité de l’air extérieur et viennent s’ajouter à d’autres sources de pollution.

 

Pour que votre bois, vos plaquettes ou vos granulés brûlent bien, ils doivent être de bonne qualité, bien secs et stockés à l’abri de l’humidité. Pour les bûches, n’utilisez pas de bois souillé, peint ou vernis et privilégiez les buches avec une faible proportion d’écorce. Un appareil à bois doit fonctionner à plein régime pour avoir un bon rendement. Ses performances se dégradent dés qu’il marche au ralenti.

 

Lorsque vous allumez votre feu, la technique de l’allumage inversé permet de réduire les émissions de particules fines. Il faut tout d’abord :

 

  • ouvrir toutes les arrivées d’air de l’appareil,
  • empiler les bûches en mettant les plus fines en haut et en les espaçant bien pour que l’air circule,
  • allumer le cube d’allumage posé sur le dessus et fermer la porte,
  • si le foyer est froid à l’allumage, il faut baisser les apports d’air au bout de 30 à 40 mn, pour obtenir un foyer chaud au bout de 10 mn,
  • bien régler le tirage de votre appareil en vous référant aux préconisations de la notice ou aux conseils de votre installateur.
Sachez que pour maintenir votre appareil en bon état et pour longtemps, il est essentiel de l’entretenir. Il faut, pendant l’utilisation, le vider et le nettoyer régulièrement. Un entretien annuel par une personne qualifiée est obligatoire pour une chaudière et recommandé pour les poêles. Un ramonage du conduit de fumée est également obligatoire une fois par an.

 

Bien utilisé avec un bois de qualité, votre logement sera plus confortable et votre appareil efficace pour longtemps et vous préserverez également votre santé et la qualité de l’air que vous respirez.

Consomag
Haut de page