Tout savoir sur la pompe à chaleur avec l'ADEME


Le sol sous nos pieds, l’eau des nappes phréatiques et l’air qui nous entoure stockent chaque jour l’énergie que nous dispense le soleil. Récupérer cette énergie gratuite et inépuisable et s’en servir pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire, c’est possible grâce aux pompes à chaleur. Ces équipements électriques permettent de réduire notre consommation d’énergies et nos rejets de gaz à effets de serre.



Principe de fonctionnement

Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est simple. Elle prélève un peu de chaleur d’une source froide, que ce soit le sol du jardin, l’air environnant, ou l’eau d’une nappe. Elle augmente son niveau de température et restitue une chaleur à une température plus élevée dans le logement, diffusée au travers des radiateurs ou bien d’un plancher chauffant.

 

On peut regrouper les pompes à chaleur destinées au chauffage des logements en deux grandes catégories :

 

  • les Pac géothermiques qui puisent la chaleur dans le sol ou l’eau d’une nappe par l’intermédiaire d’un forage,
  • les Pac aérothermiques qui puisent la chaleur directement dans l’air  extérieur.

Tous les procédés ne conviennent pas forcément à votre situation. Les pompes à chaleur peuvent s’installer aussi bien dans les maisons neuves que les maisons existantes.

 

Comment choisir une pompe à chaleur ?

Pour choisir votre pompe à chaleur, il convient avant tout de faire intervenir un professionnel "Qualifié RGE" qui sera capable de déterminer avec vous la meilleure solution pour votre logement.

 

Il étudiera avec plusieurs choses :

 

  • la taille et le niveau d’isolation de votre maison,
  • l’environnement (présence d’un jardin ou pas, proximité du voisinage…),
  • il vérifiera ensuite l’installation de chauffage déjà en place (surtout vos émetteurs),
  • et le budget que vous souhaitez y consacrer.

Et pour assurer un bon fonctionnement, n’oubliez de souscrire un contrat d’entretien !

Consomag
Haut de page