Votre chéquier a disparu. Vous faites opposition


Vous constatez la perte, le vol ou l’utilisation frauduleuse de votre chéquier ou d’un chèque ; ou le bénéficiaire du paiement fait l’objet d’une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaires. Dans ces cas seulement, vous pouvez faire opposition. Tout autre motif d’opposition est interdit et peut vous faire encourir des sanctions pénales (art. L. 131-35, alinéa 2 du code monétaire et financier). Prévenez votre banquier le plus vite possible (par téléphone).

 

Si l’incident survient lors de la fermeture de votre banque, appelez le Centre national d’appel des chèques perdus ou volés de la Banque de France au 0892 68 32 08. Il crée une alerte auprès des commerçants pendant quarante-huit heures.

 

Dans tous les cas, confirmez toujours votre opposition auprès de votre banque par lettre recommandée avec avis de réception en joignant le récépissé de déclaration de perte ou de vol effectuée au commissariat ou à la gendarmerie. Indiquez la date et l’heure de l’opposition et le nom de votre interlocuteur.

 

 

Lettre recommandée avec avis de réception

 

 

Madame, Monsieur,

 

Immédiatement après la constatation du vol de mon chéquier, j’ai fait opposition auprès de votre établissement, le (date) à (…) heures.

 

Je vous confirme, ce même jour, par écrit, ma déclaration d’opposition portant sur les formules de chèques numérotées de (numéro) à (numéro).

 

Vous trouverez ci-joint le récépissé de la déclaration de vol faite auprès des services de police.

 

En vous remerciant de bien vouloir tenir compte de cette déclaration d’opposition, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

(Signature)

Haut de page