Tout savoir sur le chèque-vacances ! avec la CSF


Un chèque vacance permet de régler à moindre coût des prestations liées aux vacances et aux loisirs : hébergement, restauration, voyages, activités sportives et culturelles.



Accepté chez 170 000 professionnels du tourisme, il se présente sous la forme d’un carnet de chèque en coupures de 10, 20, 25 et 50 € ou de chèques dématérialisés e-chèque-vacances en coupures de 60 € utilisables uniquement sur internet. Vous pouvez en bénéficier quelque soit la nature de votre contrat de travail : CDD, CDI, salariés de toutes les entreprises et aux agents de la fonction publique. L’ANCV est le seul organisme habilité à les émettre.

 

Pour pouvoir bénéficier de chèques vacances, il faut vous adresser à votre direction des ressources humaines, à votre comité d’entreprise ou à vos délégués du personnel. Vous payez une partie du chèque vacances. A cela s’ajoute une contribution financière de votre comité d’entreprise, d’un organisme social ou de votre employeur. Votre participation financière sera toujours inférieure à la valeur réelle du chèque vacances.

 

Votre participation dépend de votre rémunération et du nombre de quote-part de votre foyer fiscal.

 

Pour un salaire brut mensuel en dessous de 3 269€, votre participation sera au minimum de 20 %, s'il est supérieur à 3 269 €, elle sera au minimum de 50 %. Si vous avez un enfant ce taux peut être diminué. Les chèques vacances sont valables 2 ans à partir de leur émission et sont utilisables toute l’année. Sachez que le prestataire chez qui vous les utilisez n’a pas d’obligation de vous rendre la monnaie.

 

Si vous n’avez pas utilisé tous vos chèques, vous avez la possibilité de demander leur échange durant les 3 mois qui suivent la fin de leur validité.

 

Enfin, sachez que ce dispositif n’a aucun caractère obligatoire pour un employeur.
 

> Pour savoir où les utiliser vous pouvez utiliser le guide du chèque vacances : http://guide.ancv.com/.

 

Consomag
Haut de page