Réduire le gaspillage alimentaire : manger au restaurant, objectif zéro reste : avec l'ADEME


Et oui, il n’y a pas qu’à la maison qu’on gaspille ! Au restaurant, il n’est pas rare de voir certaines assiettes repartir avec des restes.



Pour preuve : en restauration dite "traditionnelle", les pertes s‘élèvent à 150 grammes par personne et par repas, soit l’équivalent d’une baguette de pain. Mise bout-à-bout, ça fait beaucoup de baguettes de pain pour les 66 millions de français que nous sommes ! Résultat : le secteur de la restauration est à l’origine de 14 % du gaspillage alimentaire.

 

Heureusement, pour gaspiller le moins possible, des solutions existent :

 

  • n’hésitez pas à vous renseigner auprès du personnel ou du restaurateur. Par exemple, en demandant des précisions sur les quantités servies, sur les accompagnements afin de ne pas avoir de mauvaises surprises si vous trouvez dans votre assiette, un aliment que vous n’aimez pas.
    Par ailleurs, si vous avez un petit appétit, ne prenez pas systématiquement la formule entrée/plat/dessert mais juste un plat ou une entrée et un dessert ;
     
  • si on a les yeux plus gros que le ventre, il ne faut pas hésiter à repartir avec les restes de son repas. Vous pouvez par exemple, demander un gourmet bag ! C’est la version française du "doggy bag". Les restaurants qui le proposent sont estampillés  du logo "gourmet bag" . Et même si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche d’emporter ce que vous n’avez pas terminé.

    Cette pratique n’est pas obligatoire mais se généralise de plus en plus. Il n'y a donc aucune honte à repartir avec votre dessert sous le bras pour le finir à l'heure du goûter. A condition toutefois de pouvoir le conserver au frais et de le consommer rapidement !  
Consomag
Haut de page