Que faire en cas de difficulté de paiement de son loyer ? avec la CSF


Payer son loyer tous les mois est une obligation légale de la part du locataire. S’y soustraire peut avoir de lourdes conséquences. Pour éviter d’en arriver là, mieux vaut donc prendre les devants.



Si vous rencontrez des difficultés financières :

 

  • la première à chose à faire est d’informer votre bailleur pour trouver une solution à l’amiable. Expliquez-lui votre situation et tentez de voir avec lui les solutions envisageables avant que votre dette ne s’aggrave. Expliquez lui votre situation et voyez s’il peut vous accorder un délai supplémentaire pour payer votre loyer et vous mettre d’accord, d’ores et déjà, sur un plan d’apurement de la dette. Et même s’il refuse, gardez toujours en tête qu’il faut toujours mieux continuer à payer un peu, que plus du tout, cela attestera de votre bonne foi ;

     
  • si vos difficultés perdurent, vous pouvez également bénéficier d’aides au logement personnalisées. Il en existe plusieurs. Elles sont accordées en fonction de certains critères. C’est pourquoi afin de voir si vous pouvez en bénéficier, le mieux est de faire appel à des travailleurs sociaux. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner en mairie, à la préfecture, auprès de votre centre communal d’action sociale ou de votre caisse d’allocation familiale ;

     
  • en cas de grosses difficultés, sachez qu’il existe un Fonds de Solidarité Logement. Cette aide dépend du Conseil Départemental. Elle peut consister par exemple en un prêt à taux zéro ou une aide ou les deux afin de résorber la dette. L’une des conditions à remplir est de reprendre le paiement de votre loyer et que vos ressources soient en adéquation avec le paiement de votre loyer. Il est également possible de déposer un dossier de surendettement à la banque de France pour des dettes de loyer.
Haut de page