Le gaspillage alimentaire de A à Z



"Chaque homme, femme et enfant a le droit inaliénable d'être libéré de la faim et de la malnutrition afin de développer pleinement ses facultés physiques et mentales" (Extait : Conférence mondiale de l'alimentation - 1974)

 

Lorsqu’aujourd’hui encore, de nombreuses personnes dépendent de l’aide alimentaire, les chiffres du gaspillage alimentaire sont inacceptables. Jeter de la nourriture, c’est aussi de l’énergie, de la capacité à produire et à créer de la richesse que l’on jette.

 

Institutions internationales (Commission européenne, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation (FAO), Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), Etats, syndicats professionnels, ONG, citoyens, associations, restaurateurs, distributeurs… : chaque acteur joue un rôle tout au long de la chaîne alimentaire.  

 

Cop 21, Cop 22 ... Ces rassemblements sont l'occasion de prendre conscience que nos choix alimentaires ont un impact sur le dérèglement climatique.

 

Mais de quoi parle-t-on vraiment ? Qu'est-ce que le "gaspillage alimentaire" ? Que pouvons-nous faire pour changer la donne ? Sommes-nous acteur ou victime de la surconsommation ?

Dossier

- Contenu du dossier

Haut de page