Ecoconception : De quoi s'agit-il ?

avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)


L’écoconception tend à diminuer l’impact environnemental des produits que nous consommons.



Pour réduire cet impact, on analyse le cycle de vie du produit et notamment les matières premières qu’il a fallu pour le produire.

A partir de là, il s’agit pour les industriels de mesurer à chaque étape les impacts du produit sur l’air, l’eau, la consommation d’énergie et l’utilisation des ressources non-renouvelables ; afin de les réduire au moment de la conception du produit.

C’est important de faire cette évaluation environnementale multicritères.

 

Il y a deux avantages : le produit sera performant d’un point de vue environnemental et dans son efficacité. Un produit éco-conçu tend également à diminuer la fabrication de déchets.

 

Aujourd’hui, on peut les identifier facilement grâce aux écolabels, notamment la petite fleur.

C’est l’industriel qui fait la démarche d’entrer dans cette certification écolabel. Si un produit a cet écolabel, alors le produit a été conçu en respectant les démarches de l’écoconception, permettant au consommateur d’être sûr que le produit est performant d’un point de vue environnemental et d’un point de vue usage.

 

A retenir :

– Prise en compte du cycle de vie d’un produit

– Production qui limite l’impact sur l’environnement

– Identification par l’écolabel européen

Consomag
Haut de page