Copropriété : comment demander l'inscription d'une question à l'ordre du jour d'une assemblée générale ?


Le copropriétaire ou le conseil syndical qui souhaite évoquer un sujet lors d'une assemblée générale doit respecter plusieurs étapes. Il doit inscrire cette question suivant la procédure décrite par l'article 10 décret du 17 mars 1967. Attention, il devra impérativement la suivre pour que la question apparaisse sur l'ordre du jour de cette réunion, mais également pour qu'elle fasse l'objet d'un vote.


 

1 - La notification de la question au syndic à tout moment

A tout moment, un ou plusieurs copropriétaires, le conseil syndical peuvent notifier au syndic la ou les questions dont ils demandent l'inscription à l'ordre du jour d'une assemblée générale. Mais attention, celle-ci doit être envoyée au syndic dans un délai suffisamment long avant la prochaine assemblée générale. En effet, à défaut, si le délai est trop juste, l'inscription de la question pourra être refusée par le syndic.

 

Bon à savoir L'envoi de la question par Lettre Recommandée avec Accusé de Réception (LRAR) est conseillé. L'envoi par voie électronique est possible sous certaines conditions. Pour en savoir plus, consultez l'article de l'INC "La communication par e-mail au sein d'une copropriété"

 

 

2 - Les éléments à envoyer au syndic

La demande doit parfois être accompagnée d'un projet de résolution. Cette modalité est notamment obligatoire pour autoriser le syndic à introduire une demande en justice, pour réaliser certains travaux, pour aménager des locaux... L'article 11, I, 7° et 8° du décret de 1967 fixe la liste des décisions soumises à cette obligation.

 

Le projet de résolution précise le texte de la résolution qui sera soumis à l'assemblée générale, ainsi que la majorité applicable à la prise de cette décision. Pour en savoir plus : consultez la fiche pratique de l'INC "Copropriété : les majorités de vote lors d'une assemblée générale".

 

Le copropriétaire qui projette la réalisation de certains travaux doit également accompagner la demande d'un document précisant l'implantation et la consistance des travaux.

 

Bon à savoir A l'occasion de chaque appel de fonds qu'il adresse aux copropriétaires, le syndic doit rappeler ces dispositions.

 

 

3 - L'inscription de la question à une assemblée générale

Le syndic porte ces questions à l'ordre du jour de la convocation de la prochaine assemblée générale. Toutefois, si la ou les questions notifiées ne peuvent être inscrites à cette assemblée compte tenu de la date de réception de la demande par le syndic, elles le seront à l'assemblée suivante.

 

Bon à savoir Sauf urgence, cette convocation est notifiée au moins vingt et un jours avant la date de la réunion, à moins que le règlement de copropriété n'ait prévu un délai plus long. Ce délai est prévu par l'article 9 du décret du 17 mars 1967.

 

Pour en savoir plus La lettre-type de l'INC "Vous demandez que des questions complémentaires soient ajoutées à l’ordre du jour d’une assemblée générale".

Haut de page