Comment repérer les allergènes au moment des courses ? avec la CLCV


L’allergie alimentaire touche un nombre en augmentation régulière de personnes. Elle est une réponse anormale et disproportionnée de nos défenses naturelles, qui survient après un contact alimentaire, une ingestion, voire une inhalation avec une substance jouant le rôle de "déclencheur".



Certains aliments, comme par exemple les œufs, les arachides, le lait de vache, le soja, les noix, les poissons et les crustacés sont plus souvent mis en cause dans les allergies. Pour certaines personnes allergiques, les réactions peuvent être graves.

 

La réglementation prévoit une liste des ingrédients allergènes majeurs devant être indiqués. Qu’il s’agisse de denrées alimentaires préemballées ou non préemballées.  N’hésitez pas à interroger les professionnels si vous avez un doute sur la présence d’autres allergènes ! Et, en cas de suspicion d’allergie, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste.

 

Pour les denrées alimentaires préemballées, la réglementation prévoit que les substances provoquant des allergies ou des intolérances doivent être mises en évidence dans la liste des ingrédients, par une impression les distinguant clairement du reste des ingrédients. Par exemple, avec des caractères plus gros, en gras ou surlignés.

 

Et dans les cas où l’industriel ne peut garantir l’absence totale de certains allergènes, il le précise par une mention du type "Produit élaboré dans un atelier qui utilise …", suivie d’une liste plus ou moins longue d’allergènes.

 

Pour les aliments non préemballés, depuis le 1er juillet 2015, l’indication de la présence d’allergènes est également obligatoire, et ce par écrit.

 

Plus spécifiquement, pour les produits en vue d’une consommation immédiate (par exemple les aliments vendus chez le traiteur, le charcutier ou le boulanger...), la présence des allergènes doit être signalée à proximité immédiate de la denrée (par exemple sur les pique-prix et les vitrines, de façon à ce que le consommateur n’ait aucun doute sur le produit concerné.

Consomag
Haut de page