Comment lutter contre le gaspillage alimentaire quand je cuisine avec l'ADEME


Si la cuisine est souvent synonyme de plaisir, elle peut aussi être synonyme de gâchis ! Pour preuve : le gaspillage alimentaire représente 29 kilos par an et par habitant. Sans parler du coût estimé en France entre 12 et 20 milliards, soit 159 € par personne !



Des chiffres qui ne cessent d’augmenter, sans doute à cause de nos pratiques qui ont beaucoup évolué en quelques décennies : moins de temps pour cuisiner, une offre pléthorique de plats préparés ou encore des produits du monde entier consommables en toute saison… Les choix sont nombreux et les tentations aussi !

 

Résultat : nous pouvons avoir tendance à parfois trop acheter, et, par conséquent, à gaspiller aussi de la nourriture… et de l’argent !

 

Pour éviter cela, plusieurs solutions existent :

 

  • pour commencer, un réflexe simple à adopter : toujours regarder la date limite de consommation, la fameuse DLC que l’on retrouve sur les emballages avec la mention "à consommer jusqu’au…", suivie de la date. Il s'agit de la date qui doit vous faire choisir le produit à cuisiner en priorité !
     
  • faire attention aux dates de péremption. Cet élément est déterminant pour préparer un repas. Par exemple si vous avez le choix entre plusieurs yaourts, mangez en priorité celui qui va être périmé rapidement afin qu’il ne se perde pas ;
     
  • un autre critère est important : les quantités préparées. Cuisiner les bonnes quantités n’est pas toujours évident, surtout quand on ne connaît pas l’appétit de ses convives. Alors, pour les aliments secs tel que le riz, les légumes secs, n’hésitez pas à utiliser un verre doseur car doser a vu d’œil peut être trompeur. Le verre doseur peut vous éviter de vous retrouver avec le double de ce que vous aviez prévu ! Et si, finalement à la fin du repas, il y a quand même des restes, conservez-les ! Vous pourrez les resservir à un prochain repas, tels quels, ou en les ré-accommodant. Et si vous n’avez pas d’idées, Internet peut être une bonne source d’inspiration. Sur certains sites, vous pouvez même rentrer vos restes de repas ou ce que vous avez dans le réfrigérateur, et des recettes vous sont proposées !
Consomag
Haut de page