Comment choisir un siège auto ?


Un enfant sur deux n'est pas attaché correctement en voiture et un enfant sur 14 n'est même pas du tout attaché.

 

En cas d'accident, le risque de blessures graves voire mortelles est 3 fois plus grand si l'enfant n'est pas transporté dans un siège d'enfant.

 

Fort de ce triste constat, le Touring Club Suisse publie dans sa brochure "Sièges d'enfants 2016" des conseils indipensables aux parents pour améliorer la sécurité des petits passagers.

 

1 - Pourquoi transporter un enfant dans un siège dédié ?

2 - Comment sont déterminés les différents types de sièges ?

3 - Les sièges pour les enfants de moins de 13 kg (petits enfants)

4 - Les sièges pour les enfants entre 9 et 18 kg (enfants moyens)

5 - Les sièges pour les enfants dès 15 kg (grands enfants)

6 - Conseils d'achat et d'installation d'un siège pour enfant

7 - Conseils aux parents pour voyager en toute sécurité

 

 

1 - Pourquoi transporter un enfant dans un siège dédié ?

En cas d’accident, le siège d’enfant doit protéger les jeunes usagers de la route transportés en voiture. La ceinture de sécurité à elle seule ne suffit pas à garantir leur protection, car un enfant n’est pas simplement un adulte de petite taille. Son corps est d’une autre constitution et ses proportions sont différentes. Ainsi, la tête d’un bébé représente le tiers de son poids total tandis que celle d’un adulte seulement 1⁄14. La tête d’un nouveau-né est, par rapport à son corps, bien plus grande tandis que chez un adulte, elle est proportionnée à son corps.

 

De plus, le bassin d’un enfant est totalement ossifié vers environ l’âge de 12 ans. La ceinture de sécurité pourra alors passer sans problème sur le bassin. Avant cet âge, il y a danger que, lors d’une collision, la ceinture remonte dans la zone du ventre et cause ainsi des lésions internes. Les voitures sont conçues pour des adultes de tailles différentes. Pour les enfants, il est impératif d’utiliser des sièges d’enfants pour que les petits passagers soient protégés de façon optimale dans le véhicule.

 

C’est la raison pour laquelle tout enfant jusqu’à l’âge de 12 ans maximum et dont la taille est inférieure à 150 cm doit être transporté dans un siège d’enfant adapté à son âge et à sa taille.

 

 

 

2 - Comment sont déterminés les différents types des sièges ?

Il existe trois types de sièges d’enfants.

 

Les groupes de poids ont été définis par l’ECE (Economic Commission for Europe). Il existe toutefois encore d’autres combinaisons de groupe de poids (l’âge mentionné n’est qu’une indication supplémentaire). Il est important de ne pas passer trop tôt au groupe supérieur, en particulier lors du premier changement du groupe 0+ au groupe 1. Le chevauchement des poids a pour but de laisser suffisamment de temps pour passer à un plus grand siège.

 

  On voit encore des enfants non attachés en voiture. Ils peuvent être exposés à un danger mortel. En cas de collision, l’enfant sera projeté à travers l’habitacle du véhicule et les chances de survie sont minimes. Une collision contre un obstacle à seulement 30 km/h peut déjà causer des blessures mortelles !

 

De telles situations sont extrêmement dangereuses :

  • Enfant jouant dans le coffre arrière d’un break
  • Enfant assuré dans un siège d’enfant non arrimé avec la ceinture de sécurité du véhicule
  • Siège d’enfant dirigé dos à la route installé sur le siège avant avec airbag passager activé

     

3 - Les sièges pour les enfants de moins de 13 kg (petits enfants)

Ils doivent être attaché dos à la route. Ce qu'il faut faire :

 


 

Avant l’achat de la coque pour bébé, l’essayer dans sa voiture afin de vérifier si la ceinture de la voiture est assez longue.

 

Monter la coque pour bébé toujours dos à la route et veiller à un cheminement correct de la ceinture.

 

Si l’airbag frontal est activé (mode standard), installer le siège uniquement sur la banquette arrière du véhicule.

 

Ne pas changer trop tôt de siège. Même si les pieds du bébé touchent le dossier du siège de la voiture, il n’est pas encore nécessaire de passer au groupe de siège supérieur, car le bébé est toujours très bien protégé. Ne le faire que lorsque la tête du bébé dépasse de la coque  (pour les coques pour bébé homologuées ECE R129, la classification selon la taille de l’enfant doit être respectée).

 

 

Cheminement de la ceinture correct  Mauvais cheminement de la ceinture

 

 

4 - Les sièges pour les enfants entre 9 et 18 kg (enfants moyens)

 

Quand le siège devient trop petit et que la tête ne peut plus reposer dans la coque, il est alors temps de passer au groupe de siège supérieur.

 

Ce type de siège d’enfant se distingue le plus souvent par un système de retenue de ceinture à harnais (identique aux voitures de sport) et est installé dans le véhicule dirigé face à la route. Il est important que la hauteur des sangles soit réglée à la taille de l’enfant.

 

Les sangles sont bien positionnées quand elles passent à environ 2 cm par-dessus les épaules vers l’arrière.

 

 Si la sangle est trop lâche, elle peut glisser de l’épaule et ne retiendra donc pas suffisamment l’enfant en cas d’impact.

C’est pourquoi, il faut veiller à une tension correcte de la sangle !

 

Sièges Isofix

Ce type de siège est arrimé à la banquette du véhicule et ne nécessite plus de ceinture de sécurité pour l’installer. Comme le siège est fermement fixé au véhicule, il protègera mieux en cas d’accident. Le système Isofix existe aujourd’hui pour tous les groupes de poids et est de plus en plus répandu et commercialisé.

 

Comment fonctionne Isofix ?

Des bras avec cliquet montés avec le mécanisme de verrouillage Isofix se trouvent derrière la coque du siège d’enfant. Pour fixer le siège Isofix, prendre la coque et la diriger, les bras avec cliquet sortis, vers les étriers de fixation situés entre le dossier et la surface d’assise du siège. Vérifier encore que le mécanisme de verrouillage est correctement encliqueté.

 

Positionnez les bras avec cliquet du siège Isofix et appuyer.

 

Quels sont les véhicules dotés de points d’ancrage Isofix ?

La plupart des véhicules neufs sont dotés de série de points d’ancrage Isofix. Il est parfois possible de les faire poser ultérieurement. En général, ce sont les places arrière extérieures qui en sont équipées. Il est plus rare de les trouver sur le siège du passager avant. Votre concessionnaire pourra vous renseigner et vous dire si votre voiture est équipée de points d’ancrage Isofix ou bien si une pose ultérieure est possible.

 

Peut-on utiliser les sièges d’enfants Isofix pour tous les modèles de véhicules ?

Non! Les sièges d’enfants Isofix ne sont autorisés que pour certains modèles de véhicules. Il est absolument interdit d’utiliser ces sièges dans un véhicule qui n’est pas homologué. Vous trouverez dans la liste des véhicules homologués (disponible sur Internet), quel siège peut être utilisé dans quel véhicule. Etant donné que cette liste est actualisée chaque jour, il est recommandé de se renseigner auprès du fabricant de sièges d’enfants.

 

 Le siège d’enfant Isofix est autorisé pour des modèles de voiture précis. Si vous possédez une seconde voiture, il vous faut vérifier si le siège Isofix est également autorisé pour celle-ci, faute de quoi, le siège devra être fixé avec la ceinture de sécurité du véhicule.

 

 

5 - Les sièges pour les enfants dès 15 kg (les grands)

Les enfants jusqu’à 12 ans et dont la taille est de 150 cm au maximum (selon ce qui est atteint en premier) doivent voyager installés dans un rehausseur, de préférence avec dossier.

 

Il faut veiller à ce que la ceinture du véhicule passe par-dessus l’épaule et sur le bassin dans les guides de la ceinture (aussi pour les enfants de plus de 36 kg). La ceinture doit pouvoir être bien tendue automatiquement.

 

Attention, si vous ôtez le dossier du siège d’enfant, car, dans certains cas, le siège ne sera alors pas homologué.

 

 

 

6 - Conseils d’achat et d'installation d'un siège pour enfants

L’achat d’un siège pour enfant doit être bien réfléchi. Voici quelques points importants à ce sujet :

 

  • Choisir le siège en fonction du poids et de la taille de l’enfant
  • Si le véhicule est doté de points d’ancrage Isofix, inclure aussi des sièges Isofix dans la sélection.
  • N’acheter que des sièges munis de la vignette le plus souvent orange conforme au règlement ECE R44.04
  • Effectuer un essai d’installation du siège dans son propre véhicule.
  • Contrôler que la ceinture est suffisamment longue, que sa géométrie joue et que le siège ne bouge pas. Le siège doit pouvoir être installé fermement et ne doit pas bouger, ni se renverser, ni glisser.
  •  Vérifier que l’installation de l’enfant et la fermeture du harnais ainsi que les réglages peuvent être effectués facilement.
  • Une housse que l’on peut aisément ôter facilite le nettoyage.
  • Après un accident, remplacer impérativement le siège d’enfant.

 

Pour l'installation :

 

  • Installer le siège d'enfant scrupuleusement selon le mode d'emploi et les instructions du constructeur automobile.
  • Quand c'est possible, installer toujours le siège d'enfant sur la banquette arrière, côté trottoir pour plus de sécurité.
  • Fixer fermement le siège pour enfant au siège de la voiture.
  • Le siège d'enfant doit être réglé à la taille de l'enfant.
  • Si nécessaire, régler la hauteur du harnais à la taille de l’enfant.
  • Jusqu'à une taille de 150 cm, il vaut mieux utiliser des rehausseurs avec dossier pour plus de confort et de sécurité (la ceinture de sécurité et l'airbag sont conçus pour des adultes).
  • Ne passer au groupe de siège supérieur que lorsque la tête de l’enfant dépasse du siège !
  • Bien tendre les sangles en ne laissant aucun espace entre le corps et la sangle. Ouvrir les manteaux ou mieux les retirer.
  • S'assurer que le harnais doit bien plaquer sur le corps de l’enfant (attention aux manteaux d’hiver).

 

7 - Conseils aux parents pour voyager en toute sécurité

  • Donnez l’exemple en bouclant toujours votre ceinture de sécurité ! Ne démarrez jamais sans avoir attaché correctement l’enfant et vous-même.
  • Attachez votre enfant même si le trajet est court. En effet, deux tiers des accidents se produisent en zone urbaine.
  • Ne jamais transporter des enfants non attachés, et surtout pas dans le coffre de la voiture !
  • Jamais d’enfant sur les genoux !
  • Enclenchez le loquet de sécurité de la portière arrière (voir les instructions d’utilisation du véhicule).
  • Vérifiez aussi pendant le trajet si l’enfant est toujours attaché.
  • Pour les longs trajets, faites régulièrement des pauses pour permettre aux enfants de se dégourdir (ne laissez jamais les enfants seuls dans la voiture).
  • Faites descendre les enfants toujours du côté trottoir (pour éviter qu’ils traversent la chaussée à l’improviste).
  • Ne transportez pas d’objets coupants ou pointus à proximité des enfants ou d’autres passagers (risque de blessure).

 

Pour en savoir plus :

Visitez le site du Touring Club Suisse.

Consultez, l'essai comparatif de sièges auto publié dans le numéro de septembre 2016 de 60 Millions de Consommateurs (contenu payant).

Haut de page