Comment choisir son VTT ?


Avec près de 3 millions d’unités vendues en France en 2015, le vélo a la cote.

Le VTT figure au palmarès des cycles plébiscités par les pratiquants.

A chaque type de pratique, son vélo tout terrain. Comment choisir ?

 

1 - Gros plan sur les composants d’un VTT

2 - Sport ou loisirs : des choix différents

 

 

 

 

1 - Gros plan sur les composants d’un VTT

Les différentes familles de VTT se distinguent entre elles par :

 

  • la présence de suspensions à l'avant et à l'arrière
  • la taille des débattements des suspensions
  • la rigidité et la légèreté du cadre
  • la solidité
  • la cinématique du cadre
  • le type de position
  • la présence d'une selle

 

A côté des VTT semi-rigides qui proposent un système de suspension uniquement à l’avant et représentent mes modèles les plus vendus en France, on trouve des VTT plus spécifiques destinés à des disciplines telles que l’enduro, le freeride et la descente.

 

Les deux schémas ci-après présentent les différents organes d’un VTT.

 

 

 

 

 

2 - Sport ou loisirs : des choix différents

Il existe une multitude de références adaptées à des usages différents.

Voici quelques questions à se poser en amont de l’achat pour préciser ses besoins :

 

  • l’objectif : port, détente, remise en forme ?
  • la fréquence d’utilisation prévue : occasionnelle, régulière, intensive ?
  • le temps de pratique envisagé : plutôt des sorties de quelques kilomètres ou une étape du tour de France ?
  • la nature des terrains sur lesquels vous l’utiliserez : champs, forêts, montagne, bitume urbain… ?

Les VTT à tendance loisirs conviendront aux débutants ou aux personnes pratiquant de façon occasionnelle à régulière. Pour une pratique sur terrain plat, il est préférable d’opter pour une fourche rigide. A l’inverse, une fourche suspendue conviendra mieux aux terrains vallonnés et surtout accidentés.

 

Les VTT plus sportifs sont destinés aux personnes adeptes des sorties sur chemins difficiles et pratiquant plus régulièrement et intensivement ce sport. Ces modèles sont équipés d’accessoires plus performants, par exemple des freins à disque, des gâchettes de passage de vitesse, des pneus « tubeless » ou des fourches réglables. Leur cadre en aluminium permet un gain de poids loin d’être négligeable.

 

> Pour en savoir plus : consultez les résultats de l’essai comparatif de 10 VTT, pour hommes et pour femmes, parus dans le numéro de juin 2016 de 60 Millions de consommateurs (contenu payant).

Haut de page