Comment choisir son lave-linge ?


Mode de chargement, capacité du tambour, programmes, consommation d’énergie… quelques conseils pour choisir un lave-linge adapté à vos besoins.

1 - Chargement : top ou hublot ?

2 - Capacité du tambour

3 - Etiquette énergie

4 - Essorage

5 - Niveau sonore

6 - Programmation

7 - Fin de vie

 

1 - Chargement : top ou hublot ?

Deux types de modèle existent :

  • le lave-linge top avec un chargement sur le dessus (c’est une spécificité du marché français) ;
  • le lave-linge à chargement frontal, par le devant via un hublot.

Chacune a ses avantages et ses inconvénients et répond à des besoins et utilisations différents.

 

Lave-linge top

Les +

  • Avec 45 à 50 cm de largeur, il peut se loger dans les espaces étroits
  • L’accès au tambour par le dessus évite de trop se pencher pour accéder au linge

 

Les -

  • Sa capacité est limitée (5 à 6 kg maximum). A déconseiller aux grandes familles ou si l’on souhaite y laver des couettes
  • Il ne peut pas être installé sous un plan de travail. Il trouvera rarement sa place dans une cuisine
Lave-linge hublot

Les +

  • On peut l’installer sous un plan de travail
  • Il peut accueillir un sèche-linge en superposition, ce qui permet de gagner de la place

 

Le –

Il est plus encombrant qu’un modèle top (environ 20 cm de plus en largeur)

 

 

2 - Capacité du tambour

Il s’agit de la quantité de linge que la machine peut laver en un seul cycle de fonctionnement. La capacité affichée est calculée avec une charge de linge en coton et sec. Pour laver des tissus synthétiques, il faut compter la moitié de la charge annoncée en moins.

 

Ces dernières années, la capacité des lave-linge n’a cessé d’augmenter. Il est important de choisir une machine dont la capacité est adaptée à ses besoins :

 

  • Une personne célibataire saura se satisfaire d’une machine lavant 5 kg de linge,
  • Un couple avec enfant choisira une machine de 6-7 kg,
  • Une famille nombreuse sera attirée par les machines de grande capacité (8-10 kg). Elles permettront de réduire les lavages en remplissant un peu plus le tambour.

Bon à savoir  Il est très difficile de charger une machine jusqu’à sa capacité maximale annoncée. Pour y parvenir, il faudrait la remplir avec des petites pièces de tissus (mouchoir, serviettes de tables…) pliées et repassées ! Dans la réalité, la machine est remplie à 65 % / 70% de la charge maximale annoncée.

 

 

3 - Etiquette énergie

L’étiquette énergie, introduite en 1999 et revue en 2011, permet de comparer la performance des appareils et de distinguer ceux qui vont permettre de réduire les dépenses d’énergie.

 

Etiquette énergétique

 

Elle indique :

 

I. Le nom du fournisseur ou la marque

 

II. La référence du modèle établie par le fournisseur

 

III. La classe d’efficacité énergétique, de A+++ à D

 

IV. La consommation d’énergie annuelle en kWh par an, arrondie à l’entier supérieur le plus proche calculée sur 220 cycles de lavage standard (programmes coton à 60°C et à 40°C à pleine charge et à demi-charge)

 

V. La consommation d’eau annuelle en litres par an, arrondie à l’entier supérieur calculée sur 220 cycles de lavage standard (programmes coton à 60°C et à 40°C à pleine charge et à demi-charge)

 

VI. La capacité nominale en kg, pour le programme «coton» standard à 60 °C à pleine charge ou pour le programme «coton» standard à 40 °C à pleine charge, la valeur la plus faible des deux étant employée

 

VII. La classe d’efficacité d’essorage évaluée sur les programmes coton à 60°C et à 40°C à pleine charge et à demi-charge

 

VIII. Le niveau sonore. Emissions acoustiques dans l’air, exprimées en dB(A) arrondies à l’entier le plus proche, au cours des phases de lavage et d’essorage, pour le programme «coton» standard à 60 °C à pleine charge.

 

 

4 - Essorage

En théorie, plus la vitesse d’essorage est élevée, plus le linge séchera vite.

Pour un séchage hors sèche-linge, il est recommandé d’utiliser une vitesse d’essorage supérieur à 1000 tours par minute.

La vitesse d’essorage est toujours variable. Elle s’adapte automatiquement aux programmes sélectionnés et est plafonnée pour protéger les matières délicates.

 

 

5 - Niveau sonore

Cette donnée est disponible sur l’étiquette énergie. Certaines machines sont bruyantes même pendant la phase de lavage.

 

 

6 - Programmation 

Elle peut être électronique ou mécanique :

 

  • la programmation mécanique est rassurante pour les personnes se sentant effrayées lorsqu’elles se trouvent face à un tableau de commande,
  • ma programmation électronique est souvent très pratique et peut se coupler avec un affichage indiquant le type de cycle de lavage, le temps restant, ...

Les machines proposent souvent une surenchère de programmes spécifiques. Il faut s’assurer que les fonctions les plus utiles en fassent partie :

 

  • le départ différé,
  • le rinçage « plus », pour pallier le manque d’efficacité de rinçage,
  • les cycles courts et économiques pour le linge peu porté et peu sale,
  • le programme lavage main,
  • le programme laine /délicat (soie, viscose…).

Bon à savoir  Quelle est la différence  entre lavage « à froid » et 20° C ?

«  A froid » signifie que l’eau n’est pas chauffée au préalable, en revanche à  20°C,  l’eau est chauffée si elle est à une température inférieure. Si l’arrivée d’eau est plus chaude, l’eau n’est pas refroidie.

 

 

7 - Fin de vie

Un lave-linge en fin de vie doit être déposé dans un point de collecte, auprès d’une association d’économie sociale et solidaire ou dans une déchetterie.

En savoir plus sur la gestion des déchets des appareils électriques et électroniques (DEEE) : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Dechets-d-equipements-electriques

 

Pour en savoir plus :

> Essai comparatif de lave-linge à chargement frontal publié dans le mensuel de novembre 2015 de 60 Millions de Consommateurs (contenu payant) :

> Tests de commodité d’emploi de lave-linge réalisés avec des personnes en situation de handicap : lave-linge hublot et lave-linge top.

Haut de page