Changer de banque : rien de plus facile ! avec Familles Rurales


Chaque année, seulement 4 % des Français choisissent de changer d’établissement bancaire, contre 9 % pour leurs voisins européens. La principale raison invoquée réside dans la difficulté de prévénir les établissements qui effectuent des prélèvements et/ou des virement sur votre compte bancaire !



Depuis le 6 février 2017, si vous voulez transférer votre compte courant vers une autre banque, c’est à cette dernière que revient le soin d’informer vos différents créanciers.

 

Pour cela :

  • votre nouvelle banque doit simplement obtenir votre accord via la signature d’un mandat de mobilité bancaire au moment de l’ouverture du compte ;
  • ensuite, votre nouvelle banque prendra contact avec votre ancienne banque pour recueillir les informations relatives à vos prélèvements et virements récurrents réalisés sur les 13 derniers mois et la liste de vos chèques non débités durant la même période ;
  • votre ancienne banque dispose alors de 5 jours ouvrés à compter de la réception de la demande pour donner toutes les informations vous concernant à votre nouvel banque :
  • à partir de là, votre ancienne banque a également 5 jours pour communiquer vos nouvelles coordonnées à vos créanciers. Ces derniers devront prendre en compte les changements dans les 10 jours ouvrés.

 

Sachez que vous devez être informé de ces différentes opérations par votre nouvelle banque. A ce titre, elle doit vous fournir la liste de l’ensemble de ses démarches.

 

De même votre ancienne banque doit vous avertir de toutes opérations de prélèvements, de virements ou de chèque sur votre compte clos.

 

Enfin, vos divers créanciers doivent vous informer de la prise en compte de vos nouvelles coordonnées. A ce titre, mieux vaut attendre d’avoir reçu cette information avant de fermer votre ancien compte et laisser suffisamment de provision dessus pour éviter tout problème.

Consomag
Haut de page